Primaire

Activités de premier cycle – 1ère et 2e année

Les activités de premier cycle ont pour but de faire découvrir certains éléments de la culture des Pekuakamiulnuatsh, ainsi que le contenu des expositions aux élèves, entre autres, par l’utilisation des sens.

La légende des oiseaux d’été : Les étudiants pourront découvrir l’exposition permanente par le biais d’une légende et d’une aventure en se déplaçant à travers le territoire et les saisons.

L’importance des sens en territoire : Les étudiant pourront prendre conscience des multiples et subtiles façons où l’on utilise nos sens lorsqu’on est en territoire et même à Mashteuiatsh.

Dessinons les saisons (atelier) : Pour favoriser une réappropriation des éléments de l’exposition permanente, du matériel fourni seront fournis aux étudiants afin de réaliser une scène appropriée à une saison sélectionnée.

Atelier d’initiation à l’archéologie : Cet atelier offre une opportunité de se familiariser aux bases de l’archéologie à l’aide d’une expérience ludique et concrète de fouilles archéologiques dans un carré aménagé expressément pour les fins de l’atelier et des groupes.

Activités de deuxième cycle – 3e et 4e année

Les activités élaborées pour le deuxième cycle du primaire ont pour but de faire réfléchir les jeunes sur les particularités du mode de vie traditionnel et leur manière de percevoir leur environnement.

Faire la commande en territoire :  Les jeunes apprendront à identifier des ressources animales et végétales, ainsi que les outils utilisés pour les capturer, cueillir ou transformer, afin de découvrir les différents moyens de se nourrir.

C’est différent en territoire : Comme objectif, les jeunes devront prendre conscience des différences qui existent entre l’emploi du temps en territoire et les formes que prennent les activités de base quotidiennes. Pour se faire, il leur faudra tenir compte de l’impact des saisons et des différences entre les activités des garçons et des filles.

Sur les sentiers du Nitassinan (atelier) : Cet atelier permettra de prendre conscience de l’importance des sens dans l’appréhension de son environnement lorsqu’on se retrouve en pleine nature. Par l’identification des repères visuels, sonores, tactiles, gustatifs et olfactifs, les jeunes pourront apprivoiser l’environnement.

Atelier d’initiation à l’archéologie : Cet atelier offre l’opportunité d’augmenter ses connaissances en matière d’archéologie sur le terrain par l’usage de différents outils et l’apprentissage de différentes méthodes de travail, telles que la cueillette d’information et la création de documents de référence, ainsi que les questions d’identification.

Fabrication de souvenirs artisanaux (atelier) : Cet atelier permettra de mettre à profit sa dextérité et de faire une expérience manuelle concrète de transformation de matériaux, tout en se créant un souvenir de sa visite au Musée amérindien de Mashteuiatsh.

Activités de troisième cycle – 5e et 6e année

Les activités pour les groupes de troisième cycle ont pour but de les sensibiliser à différents concepts comme la transmission, le sens artistique ou la relation qu’ils entretiennent avec leur environnement et les êtres vivants qui l’habitent.

Le curriculum Ilnu Aitun : Mettre en valeur le contexte éducatif particulier des jeunes Ilnuatsh qui suivent à la fois le programme de formation de l’école québécoise dans les écoles de Mashteuiatsh et une formation traditionnelle de préparation à la vie en territoire, c’est-à-dire l’apprentissage de l’Ilnu Aitun.

Le sens artistique des Ilnuatsh : Au-delà des habiletés intrinsèques à la fabrication d’objets ou d’œuvres artistiques, cet atelier permettra de sensibiliser les jeunes au sens artistique des Ilnuatsh et aux valeurs communiquées par la création de pièces artisanales et d’œuvres d’art.

Les recettes de nos kukum (atelier) : Cet atelier a pour objectif de faire découvrir la gastronomie autochtone des Ilnuatsh par le biais de présentations de recettes et de la mise en valeur des ingrédients requis pour les réaliser. L’atelier cherche à offrir une occasion concrète de « mettre la main à la pâte » ; la pâte de bannique bien entendue.

Atelier d’initiation à l’archéologie : Cet atelier offre l’opportunité d’augmenter ses connaissances en matière d’archéologie sur le terrain par l’usage de différents outils et l’apprentissage de différentes méthodes de travail, telles que la cueillette d’information et la création de documents de référence, ainsi que les questions d’identification.

Recherche
×
Fermer